Accueil > CBD et THC : c’est quoi la différence ?
Les conseils prévention de GAE

CBD et THC : c’est quoi la différence ?

Le THC et le CBD proviennent de la même plante, le chanvre indien, plus communément appelé cannabis. Ces deux molécules appartiennent à la famille des cannabinoïdes, une substance chimique naturellement produite par le plant de cannabis. Les molécules présentent dans les cannabinoïdes s’accrochent à certains récepteurs (les récepteurs CB1 et CB2) dans l’organisme humain provoquant ainsi un effet sur l’organisme et notamment sur le système nerveux central. Cette propriété d’agir sur les perceptions du consommateur accorde au THC et au CBD le statut de substances psychoactives.
Les effets du cannabis sur la sante securite

Qu’est-ce que le THC ?



Le THC (Delta-9-Tétrahydrocannabinol) est la molécule la plus connue du cannabis. Il s’agit du principe actif du cannabis responsable des effets psychotropes du produit. Le THC est une molécule addictogène entraînant une dépendance avec un effet sur la tolérance (le besoin d’augmenter les doses) et un syndrome de sevrage à l’arrêt du produit.

 

Lors des prises de THC, les consommateurs recherchent principalement un état de détente et une modification des perceptions procurant ainsi un effet « défonce » et planant.

 

Le THC entraîne des effets sur la mémoire immédiate et sur la concentration du consommateur. La prise de produit aura également des effets sur la vigilance et sur l’attention chez un consommateur régulier. La consommation régulière de cannabis peut conduire à des conséquences néfastes sur la santé-sécurité au travail et des prises de risques notamment en lien avec la conduite et l’utilisation d’outils et de machines en milieu professionnel.

Atelier « Parcours cannabis »

Découvrez cet atelier de prévention dynamique pour sensibiliser vos salariés aux différentes
altérations cognitives induites par une consommation de THC

Atelier "Parcours cannabis"

Découvrez cet atelier de prévention dynamique pour sensibiliser vos salariés aux différentes
altérations cognitives induites par une consommation de THC

Découvrir le parcours cannabis

Atelier « Parcours cannabis »

Découvrez cet atelier de prévention dynamique pour sensibiliser vos salariés aux différentes
altérations cognitives induites par une consommation de THC

Chez les personnes fragiles, une consommation de THC peut aggraver les troubles psychiques (anxiété, crises d’angoisse et état dépressif). Dans les cas les plus graves, une forte consommation de THC peut provoquer une psychose cannabique nécessitant une hospitalisation.


Le THC est classé dans la liste des produits stupéfiants et est donc un produit illicite. La vente, la consommation et la détention de THC est sanctionné par la loi.

 

Qu’est-ce que le CBD ?



Le CBD (Cannabidiol) est une autre molécule présente dans le cannabis. Comme le THC, le CBD s’accroche sur les récepteurs cannabinoïdes dans l’organisme. Il peut donc être considéré comme un produit psychoactif puisqu’il provoque un effet chez le consommateur. Une consommation de CBD va entraîner des effets apaisants chez le consommateur lui conférant des propriétés psychoactives plutôt sédatives. Le CBD ne « défonce » pas, n’a pas d’effet « high » qui fait planer.


Le CBD n’est pas considéré comme un produit stupéfiant. Selon le conseil constitutionnel et l’OMS, un produit stupéfiant est une substance entrainant une dépendance et des effets nocifs sur la santé ce qui ne serait, selon les dernières études, pas le cas du CBD.


Aujourd’hui, en France, le taux de THC autorisé dans le CBD est de 0,3% (taux fixé par la cour de justice européenne). Le CBD ne faisant pas partie des produits stupéfiants et donc illicites, il est aujourd’hui légal d’en consommer en France.


Le CBD attise la curiosité et c’est pour cela que beaucoup expérimente ce produit voire l’utilise quotidiennement. Le CBD peut se consommer sous formes diverses et variées : huiles pour vapoter, tisanes et infusions, produits cosmétiques, préparations culinaires, etc.


Il existe deux profils de consommateurs de CBD : les anciens consommateurs de THC qui se tournent vers le CBD pour éviter les risques liés au contrôle salivaire et supprimer les effets planants du THC mais aussi des consommateurs primaires de cannabidiol souhaitant tester les bienfaits énoncés du produit notamment pour une diminution du stress et un sommeil de meilleure qualité. Toutefois, plusieurs études présentent des résultats contradictoires du bénéfice sur le sommeil et sur l’anxiété. De nouvelles études doivent donc être menées pour avoir des résultats cliniques probants.



Le CBD, est-ce vraiment sans risque ?



Le lobby commercial du CBD vante les bienfaits de ce produit actuellement très tendance. Mais est-ce vraiment sans risque d’en consommer ?


Une consommation occasionnelle et en faible quantité ne pose, à priori, pas de problèmes ni sur santé physique ni sur une potentielle dépendance au produit. Des difficultés peuvent apparaître en cas de consommation régulière et en forte quantité.


Une consommation importante et régulière de CBD peut, en effet, entrainer une concentration de THC dans l’organisme et donc, être dépisté lors d’un test salivaire, urinaire ou sanguin. En milieu professionnel il est essentiel de former votre ligne managériale au dépistage alcool et drogue au travail. A fortes doses, les effets peuvent également être les mêmes que ceux de la consommation de THC à savoir somnolence, baisse de la concentration, de la vigilance, … et donc entrainer les mêmes risques notamment en milieu professionnel.


Atelier dépistage alcool & stupéfiants

Découvrez cet atelier de sensibilisation dont l’objectif est d’apporter à vos salariés
les bases règlementaires liés aux opérations de dépistages et accompagner les
idées reçues relatives aux effets et aux traces dans l’organisme des produits psychoactifs.

Atelier dépistage alcool & stupéfiants

Découvrez cet atelier de sensibilisation dont l’objectif est d’apporter à vos salariés les bases
règlementaires liés aux opérations de dépistages et accompagner les idées reçues relatives aux effets
et aux traces dans l’organisme des produits psychoactifs.

Découvrir

Atelier dépistage alcool & stupéfiants

Découvrez cet atelier de sensibilisation dont l’objectif est d’apporter à vos salariés les bases
règlementaires liés aux opérations de dépistages et accompagner les idées reçues relatives
aux effets et aux traces dans l’organisme des produits psychoactifs.

En tant que consommateur, il est également important d’être vigilant sur la provenance des produits à base de CBD vendu notamment hors cadre légal. Il est effectivement impossible d’avoir des garanties sur les dosages en THC, en CBD, sur les molécules présentes dans le produit, …


De plus, aujourd’hui, il subsiste encore un flou juridique autour de la règlementation qui évolue rapidement. Pour exemple, un arrêté du 30 décembre 2021 interdisait la vente, la détention et la consommation de fleurs et de feuilles brutes de CBD. Cet arrêté a été suspendu provisoirement le 24 janvier 2022 par le Conseil d’Etat indiquant leur légalité. Il est donc aujourd’hui possible de détenir et de consommer des fleurs et feuilles brutes de CBD alors que ce n’était pas le cas quelques semaines auparavant.


En résumé …



Bien qu’il existe des similitudes entre ces deux molécules, nous pouvons noter de nombreuses différences. La plus grande provient de l’aspect légal du CBD et illégale du THC. Cet aspect licite/illicite s’explique que bien qu’entrainant des effets chez le consommateur pour les deux produits, l’un entraîne des effets psychotropes importants ainsi qu’une dépendance et des effets nocifs pour la santé alors que l’autre non.


Toutefois, il est important de rester vigilant sur la question du CBD. Il existe encore peu d’études dont les résultats sont probants et scientifiquement validés. Ces résultats sont donc à prendre avec beaucoup de précaution notamment sur les réels effets thérapeutiques du produit.



Partager cet article

D'autres conseils prévention en lien avec le sujet