Accueil > Guide des addictions > Tout savoir sur l’addiction au tabac
 

Tout savoir sur l’addiction au tabac

En 2019, on comptait 11,4 millions de fumeurs en France. D’après des études menées en 2020 et 2021, la consommation de tabac en France tend à la baisse. Ce phénomène s’explique notamment par la hausse du prix du tabac mais aussi par le recours à de nouveaux modes de consommation comme la cigarette électronique. Cependant, le combat contre l’addiction au tabac est loin d’être gagné et l’on compte chaque année près de 75 000 décès attribuables au tabagisme.

visuel_addiction_tabac

Qu’est-ce que le tabagisme ?

Le tabagisme est le mot utilisé pour désigner l’addiction au tabac, autrement dit une accoutumance à des produits fabriqués à partir de feuilles de tabac (principalement la cigarette).

 

L’élément le plus addictif dans ces produits est la nicotine, dont la dépendance est considérée comme plus élevée que celle à la cocaïne, à l’alcool ou encore à l’héroïne.

 

Le tabagisme est particulièrement dangereux pour la santé car lors de la consommation de cigarettes, ce ne sont pas moins de 4000 substances chimiques qui sont libérées au moment de la combustion.

Qui est concerné par le tabagisme ?

L’addiction au tabac touche de nombreuses catégories d’âge, partout dans le monde. D’après une étude de mai 2019 menée par Santé publique France, 32% des personnes de 18 à 75 ans sont fumeuses occasionnelles et 25,4% des 18-75 ans fument quotidiennement.

Chaque année, ce sont 200 000 jeunes qui se mettent à fumer en France et l’âge d’entrée dans l’addiction au tabac est évalué à 13-14 ans. Les conséquences du tabagisme chez les sujets jeunes encore en développement sont particulièrement dévastatrices.

Découvrez pourquoi organiser une action de santé publique dans son entreprise : 

Quels sont les effets du tabac ?

La raison pour laquelle l’addiction au tabac est si nocive, se trouve dans les différentes substances qui sont consommées. Ces fameux 4000 composants libérés au moment de la combustion sont particulièrement nocifs lorsqu’ils sont ingérés par l’organisme. On trouve par exemple : du goudron, de l’arsenic, du monoxyde de carbone, du benzène… Parmi ces substances, au moins une cinquantaine sont considérées comme cancérigène pour l’être humain.

Quels sont les risques pour la santé ?

La consommation de tabac entraîne de nombreux effets secondaires dont certains très graves pouvant mener jusqu’à la mort. Voici un aperçu des risques du tabagisme pour la santé.

Les risques de l’addiction au tabac à court terme

La consommation régulière de tabac entraîne rapidement des premiers effets sur la santé que l’on peut repérer à différents niveaux :

 

  • Effets externes : problèmes cutanés avec une peau plus blême, des rides plus rapidement marquées, l’apparition de tâches. Certains fumeurs développent également rapidement des psoriasis, des éruptions cutanées très douloureuses.

 

  • Effets internes : après quelques semaines de consommation du tabac des soucis internes peuvent également survenir comme des dommages aux poumons (infection respiratoire, toux, mucus, capacité cardio diminuées…), des problèmes buccaux (troubles des gencives, mauvaise haleine, tâches sur les dents…) et des troubles de l’estomac (ulcères gastro intestinaux).

Les risques à moyen et long terme

Si les premiers effets du tabagisme s’observent rapidement chez les individus, les conséquences à moyens et longs termes sont encore plus dangereuses et sont parfois irréversibles. On observe notamment :

 

  • Le développement de maladies : maladies cardiaques (un risque multiplié par 4 par rapport à une personne non fumeuse), maladies pulmonaires (asthme, bronchite, emphysème…)

 

  • Le développement de cancers : cancer de la gorge, cancer des poumons, de la bouche, de la vessie des reins…

 

  • Le développement de troubles : perte de la vue par exemple. Les fumeurs ont 2 à 3 fois plus de risques de développer une dégénérescence maculaire pouvant mener à la perte de la vision.

Addiction au tabac et tabagisme passif

L’addiction au tabac a des conséquences importantes sur la santé du fumeur qui ne prend pas toujours la mesure des conséquences sur sa santé et celle de son entourage. Car si le tabagisme impacte directement le consommateur, les proches de ce dernier peuvent également pâtir de sa dépendance.

 

En France, le tabagisme passif est responsable de 3000 à 5000 décès par an. L’exposition à la fumée de cigarette augmente de façon drastique les risques pour la santé notamment chez les enfants : +70% de risque d’infections respiratoires pour les enfants dont la mère fume, +50% de risques d’otites chroniques pour les enfants avec deux parents fumeurs, un risque doublé de mort subite du nourrisson… Par ailleurs, les fumeurs passifs ont 25% de risques en plus d’accidents coronariens et de cancers du poumon.

(Sources : Solidarités Santé Gouv)

Comment lutter contre l’addiction au tabac ?

L’addiction au tabac n’est pas un phénomène facile à traiter, notamment du fait de la place de la cigarette dans notre société. Si ces produits sont dangereux et nocifs pour la santé, ils ne sont toutefois pas interdits et sont en vente libre pour les personnes majeures, au même titre que l’alcool, par exemple. Le sevrage tabagique est un long processus qui nécessite plusieurs étapes.

Repérer la dépendance au tabac

Avant toute chose, il est nécessaire de repérer l’addiction au tabac pour pouvoir la traiter. Pour diagnostiquer le tabagisme, le médecin observe différents critères qui sont symptomatiques de l’accoutumance :

 

  • La rechute après une tentative d’arrêt de la cigarette

 

  • Le maintien de la consommation malgré un risque réel pour la santé

 

  • La crainte permanente d’être à court de tabac…

La volonté d’arrêter de fumer

La motivation du fumeur à arrêter de fumer est un élément clé pour pouvoir lutter contre l’addiction au tabac. En effet, une personne dépendante qui ne souhaite pas mettre fin à sa consommation mais qui s’y force pour contenter son entourage, a peu de chances de réussir durablement son sevrage. Le sujet doit être motivé et doit être acteur de sa lutte contre le tabagisme.

Le sevrage de la nicotine

La partie la plus difficile dans le sevrage tabagique est la dépendance à la nicotine, qui est physique. L’organisme montre une réelle accoutumance pour cette substance et il va être nécessaire de compenser l’absence de nicotine puis de la réduire pour envisager un sevrage total. Différentes solutions sont possibles : traitements nicotiniques de substitutions ( patchs, chewing-gum à la nicotine, pastilles, comprimés, sprays buccaux…), le passage à la cigarette électronique avec un taux de nicotine contrôlé… Des médecines alternatives peuvent également être envisagées en complément, comme l’hypnothérapie, l’acupuncture…

L’accompagnement

Lutter contre une addiction au tabac est un travail de longue haleine qui nécessite un réel accompagnement. Le fumeur doit être entouré d’une équipe de professionnels : médecin, infirmier, psychologue… Le soutien médical et psychologique est souvent essentiel dans le sevrage tabagique, notamment pour traiter les effets secondaires de l’arrêt du tabac qui mènent parfois vers des rechutes : prise de poids, anxiété…

L’entreprise doit s’imposer comme un lieu privilégié de prévention du tabagisme en proposant à ses salariés des actions de sensibilisation et un accès au sevrage tabagique.  Découvrez comment GAE Conseil peut vous accompagner avec nos actions de sensibilisation au tabac :