La grossesse est une période cruciale pour la santé de la mère et du bébé à naître. Il est bien connu que fumer pendant la grossesse présente de nombreux risques pour la santé du fœtus et de la future maman. Cependant, il peut être extrêmement difficile pour une femme enceinte de rompre avec cette habitude. Dans cet article, nous examinerons les raisons pour lesquelles il est essentiel d’arrêter de fumer pendant la grossesse et nous aborderons les stratégies et ressources pour réussir ce défi important.

arrêt alcool femme enceinte

Naviguer dans l’article

Les risques du tabagisme pendant la grossesse

Il est important de comprendre les risques associés au tabagisme pendant la grossesse. Le tabac contient de nombreuses substances toxiques qui, lorsqu’elles sont inhalées, peuvent avoir des effets néfastes sur le développement du fœtus. Le tabagisme pendant la grossesse est lié à un risque accru de complications telles que la naissance prématurée, le faible poids à la naissance, les malformations congénitales, les problèmes respiratoires et le syndrome de mort subite du nourrisson. De plus, il est important de noter que la fumée liée au tabagisme passif peut également présenter des risques pour la santé de la mère et du bébé.

Lorsqu’une femme enceinte continue de fumer, cela expose le bébé à plusieurs risques spécifiques. Voici quelques-uns des principaux dangers associés au tabagisme pendant la grossesse :

  • Retard de croissance intra-utérin : Le tabagisme pendant la grossesse est associé à un risque accru de retard de croissance intra-utérin. Cela signifie que le bébé ne se développe pas normalement en raison de la réduction de l’apport en nutriments et en oxygène causée par le tabagisme maternel. Cela peut entraîner un faible poids à la naissance et des problèmes de santé à long terme pour le bébé.

  • Prématurité : Les femmes enceintes qui fument ont un risque plus élevé de donner naissance prématurément, c’est-à-dire avant 37 semaines de grossesse. Les bébés nés prématurément sont plus susceptibles de présenter des complications médicales, d’avoir des difficultés respiratoires et de nécessiter une hospitalisation prolongée en soins intensifs néonatals.

  • Malformations congénitales : Le tabagisme pendant la grossesse est associé à un risque accru de malformations congénitales chez le bébé. Ces anomalies peuvent affecter divers organes et systèmes, tels que le cœur, les poumons, le système digestif et le système génito-urinaire.

  • Problèmes respiratoires : Les nourrissons nés de mères fumeuses sont plus susceptibles de développer des problèmes respiratoires, tels que l’asthme, les infections respiratoires fréquentes et la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Ces problèmes peuvent persister à l’âge adulte et entraîner des complications à long terme.

  • Syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN) : Le tabagisme pendant la grossesse est un facteur de risque majeur de syndrome de mort subite du nourrisson. Les bébés exposés à la fumée de cigarette ont un risque plus élevé de décès subit et inexpliqué pendant leur première année de vie.

Il est important de noter que les risques pour le bébé sont présents même en cas de tabagisme passif. La fumée secondaire inhalée par la mère peut également nuire à la santé du fœtus.

Il est essentiel de comprendre que la meilleure démarche pour protéger la santé du bébé est d’arrêter complètement de fumer dès que possible pendant la grossesse. En arrêtant de fumer, vous réduisez considérablement ces risques et vous donnez à votre bébé les meilleures chances de croître et de se développer en bonne santé.

Atelier « Parcours alcool »

Découvrez cet atelier de sensibilisation dynamique et ludique pour aborder les principaux messages de prévention sur le risque de l’alcool auprès de vos salariés.

Stratégies pour arrêter de fumer pendant la grossesse

La nicotine présente dans une cigarette est un produit avec un potentiel de dépendance très important. C’est pourquoi le sevrage tabagique est souvent si difficile et cela même en cas de grossesse. Il est donc important de mettre en place des stratégies permettant l’arrêt du tabac.

  • Fixez une date d’arrêt : Choisissez une date précise pour arrêter de fumer et tenez-vous-y. Cela peut vous aider à vous préparer mentalement et à vous engager pleinement dans votre démarche.

  • Demandez de l’aide : Parlez à votre professionnel de santé, à votre médecin ou à une sage-femme. Ils pourront vous fournir des conseils et des recommandations personnalisées pour vous aider à arrêter de fumer. Ils peuvent également vous orienter vers des groupes de soutien ou des programmes spécialement conçus pour les femmes enceintes.

  • Établissez un plan de gestion des envies : Lorsque vous ressentez le besoin de fumer, essayez de vous distraire en pratiquant une activité que vous aimez. Vous pouvez également mâcher de la gomme sans sucre ou sucer des bonbons à la menthe pour vous aider à contrôler vos envies.

  • Évitez les déclencheurs : Identifiez les situations, les personnes ou les lieux qui vous incitent à fumer et essayez de les éviter autant que possible. Si vous ne pouvez pas les éviter complètement, trouvez des moyens de les contourner ou de les gérer différemment.

  • Adoptez un mode de vie sain : Une alimentation équilibrée et l’exercice physique peuvent vous aider à rester motivée et à réduire les envies de fumer. Évitez également les boissons alcoolisées, car elles peuvent être associées à une rechute.

Ressources disponibles pour vous aider

Il existe de nombreuses ressources disponibles pour les femmes enceintes qui souhaitent arrêter de fumer. En voici quelques-unes :

  • Médicaments et substituts nicotiniques: Votre professionnel de santé (médecin traitant, sage-femme, gynécologue) peut vous recommander l’utilisation de médicaments ou de substituts nicotiniques pour vous aider à arrêter de fumer. Cependant, il est important de consulter votre médecin avant de prendre tout médicament pendant la grossesse, car certains peuvent présenter des risques pour le fœtus. Il est important de rappeler que les substituts nicotiniques sont désormais remboursés sur prescription médicale.

  • Applications mobiles : Il existe également des applications mobiles comme par exemple, Tabac Info Service, conçues pour aider toutes personnes dont les femmes enceintes à arrêter de fumer. Ces applications peuvent vous fournir des conseils quotidiens, des rappels d’objectifs, des outils de suivi de votre progression et du soutien communautaire.

  • Thérapie comportementale et autres méthodes alternatives : La thérapie comportementale peut être une option efficace pour vous aider à arrêter de fumer pendant la grossesse. Un thérapeute spécialisé peut vous aider à identifier les déclencheurs de votre habitude de fumer et à développer des stratégies pour les gérer de manière saine et productive. Dans les autres méthodes alternatives à l’arrêt du tabac, nous pensons également à l’hypnose, à l’acupuncture, etc.

Arrêter de fumer pendant la grossesse est un choix essentiel pour la santé de la mère et du bébé à naître. Bien que cela puisse être un défi, il existe de nombreuses stratégies et ressources disponibles pour vous aider dans cette démarche.

Il est important de se rappeler que chaque femme est unique, et ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. Soyez patiente avec vous-même et persévérez dans votre démarche pour arrêter de fumer. N’hésitez pas à utiliser les ressources disponibles et demander de l’aide.

Partager cet article

A propos de l'auteur :

Mathilde PERRONO est consultante et formatrice pour le cabinet GAE Conseil. Elle est titulaire d’un Master de direction des politiques et dispositifs de prévention. Depuis, elle est intervenue auprès de publics variés dans le champ de l’addictologie (entreprise, structures d’insertion, justice, jeunesse, milieu festif …). Elle acquiert ainsi une vision globale de la prévention des addictions. Elle se spécialise dans la gestion des addictions dans le monde du travail pour intervenir auprès des différents acteurs autour des enjeux de santé et de sécurité.