Le regard des salariés sur l’apport de la e-santé en addictologie

Le regard des salariés sur l’apport de la e-santé en addictologie

Suite au sondage Elabe pour GAE Conseil, on apprend que 8 salariés sur 10 jugent utile de pouvoir bénéficier d’une ligne d’écoute spécialisée en addictologie. Parmi ces 80%, 25% trouve « très utile » ce moyen qui peut être mis en place facilement par les entreprises. On note plusieurs raisons à ce résultat : confidentialité, intimité, praticité ou encore volonté de briser la solitude sans être stigmatisé par les collègues… GAE Conseil propose dans cette perspective une plateforme mutlti-services à destination des entreprises : GAE Phone Line®.

Les répondants placent en seconde position la possibilité de réaliser des auto-tests d’évaluation en ligne sur les comportements addictifs. 74% des interrogés se disent favorables et intéressés à ce mode de prévention. Une manière rapide et sécurisée de faire le point avec soi-même et de constater une éventuelle situation d’addiction.   

« C’est un très bon outil de généralisation qui fonctionne bien pour les « addictions légères ». C’est un modèle qui peut très bien se dupliquer à des outils à distance et notamment aux lignes téléphoniques spécialisées en addictologie. »

Pr Michel Reynaud, Président du Fonds Actions et Addictions, en parlant de l’application du RPIB* et son intégration aux outils de la e-santé , (Repérage Précoce et IntentionIntervention Brève).

Enfin, 75% des salariés jugent que les consultations à distance avec un Patient Expert en addictologie sont utiles pour prendre de la distance et analyser des situations souvent aiguës et complexes dans l’entreprise.

Retrouvez l’intégralité de l’étude Elabe (Novembre 2019) concernant l’impact des pratiques addictives au travail en cliquant ici.