Accueil » Actualités du cabinet » « Les entreprises doivent se mobiliser sur la question de leurs obligations de santé sécurité et d’aggravation des conduites addictives de leurs salariés en télétravail »

« Les entreprises doivent se mobiliser sur la question de leurs obligations de santé sécurité et d’aggravation des conduites addictives de leurs salariés en télétravail »

image_bacterie

« Les entreprises doivent se mobiliser sur la question de leurs obligations de santé sécurité et d’aggravation des conduites addictives de leurs salariés en télétravail »

Dans ce contexte où le télétravail devient la règle impérative pour tous les postes de travail qui le permettent, il est urgent de rappeler aux entreprises leurs devoirs à l’égard des télétravailleurs en matière de prévention des risques, et en particulier en matière de gestion des conduites addictives. En effet, l’isolement social, le stress et l’incertitude engendrés à la fois par le télétravail et le confinement dans un contexte de pandémie sont de sérieux facteurs de risques de conduites addictives chez des salariés déjà vulnérabilisés par la « guerre sanitaire ».

La gravité de l’urgence de la crise sanitaire ne dispense ni l’employeur, ni le salarié de respecter le cadre réglementaire du télétravail en matière de prévention des risques et des pratiques addictives.

Ainsi, l’employeur doit s’assurer d’un cadre de travail, d’une organisation de travail et des moyens adaptés en conformité avec ses obligations légales. La singularité du contexte ne permettra vraisemblablement pas d’invoquer la force majeure pour en justifier le non-respect.

Découvrez la Lettre ouverte aux entreprises d’Alexis PESCHARD, Addictologue, Président de GAE Conseil et Jamila EL BERRY, Avocate, experte en santé et sécurité au travail !